J’étais désormais en manque total d’un objectif, hormis d'incertaines envies de voyage, à quoi se mêlaient confusément le rêve mystique de suivre les pas du père de Foucauld et l'espoir insensé de séduire un jour une belle étrangère ressemblant à Marina Vlady, qui m'avait bouleversé au cinéma dans le rôle de la Princesse de Clèves. Chanteur de charme ?

C’est donc avec soulagement que j'ai adopté la vocation que ma mère avait inventée pour moi.

 

   Après avoir obtenu le diplôme de fin d'études à Saint-Étienne, je me suis inscrit aux Beaux-arts de Paris où j'ai habité durant quatre ans, soit jusqu’en 1970. J’ai alors obtenu une bourse d'étude pour l'académie de Copenhague, et je me suis installé au Danemark, où je me suis marié.

   En 1975, je suis de retour en France avec mon épouse Anette et son fils Anders, et je deviens professeur à l'école des Beaux-arts d'Angers.

Ces textes sont publiés dans l'album Avec tout le Barnum et son train  

de Jean-Luc Giraud. LELIVREDART 2017